MD-banniere4
French (Fr)Nederlands

PostHeaderIcon Marthe Donas - Biographie

There are no translations available.

Animée très tôt par le désir de peindre, Marthe Donas se heurtera pendant toute sa vie à des obstacles qui la freineront dans la réalisation de ce désir, mais qui la stimuleront aussi.

Née le 26 octobre 1885, avec sa soeur jumelle Livine, elle grandit dans une famille bourgeoise d’Anvers. Son père, Romain Donas, refuse qu’elle devienne peintre. Elle suit malgré tout des cours à l’Académie d’Anvers, pendant une année en 1902, et, après dix ans d’interruption, en 1912-1913.

En 1914, la guerre l’empêche de poursuivre sa formation. Elle émigre avec sa famille aux Pays-Bas, puis part avec sa sœur Laure pour Dublin. Là, elle suit des cours d’art de vitraux. Elle apprend toutes les facettes du métier et réalise trois vitraux pour des églises irlandaises.

En 1916, Dublin s’embrase à cause d’un soulèvement anti-anglais. Elle décide de se rendre seule en  Angleterre, puis à Paris, profitant de ces circonstances pour prendre enfin sa liberté. En visitant une exposition du peintre André Lhote, elle découvre le cubisme.

Début 1917, elle peint ses premières œuvres cubistes et abstraites.

A la fin de la même année, sans ressources, elle accompagne une famille qui part pour Nice et rencontre le sculpteur russe Alexandre Archipenko.

De retour à Paris, fin 1918, elle entre dans le groupe de peintres et de sculpteurs de la Section d’Or dont font partie notamment Alexandre Archipenko, Fernand Léger, Georges Braque, Albert Gleizes, Franz Kupka, Jean Metzinger. Elle réalise des oeuvres très originales et personnelles par le jeu des formes et par la combinaison de différentes techniques : de la peinture, des pâtes en reliefs, des matières collées...

35 de ses tableaux sont exposés fin 1919 – début 1920 à la librairie Kundig à Genève et à la galerie Der Sturm d’Herwarth Walden à Berlin. Walden achète toute l’exposition et revend 4 tableaux à Katherine Dreier qui parcourt le monde et rassemble des oeuvres pour une grande exposition d’art moderne aux Etats-Unis.

En 1922, Marthe Donas épouse Harry Franke qui achève à Paris des études de philosophie. Commence alors une vie de déménagements (Paris, Ittre, Anvers, Lisbonne, Braine-l’Alleud, Bruxelles) et de difficultés professionnelles pour son mari.

Découragée, elle s’arrête de peindre de 1927 à 1947, période pendant laquelle elle a une fille, Francine.

Un voyage de deux mois aux Etats-Unis et au Canada l’enthousiasme et la décide à recommencer à peindre. En 1949, elle expose à la galerie Apollo à Bruxelles des peintures figuratives où elle recherche à nouveau le mouvement des formes, des couleurs et des lignes dans le tableau.

A partir de 1958, elle revient à l’abstraction. Une grande exposition lui est consacrée en 1960 au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Sa recherche la conduit, au début des années 60 et jusqu’à sa mort en 1967, à vouloir explorer “l’au-delà de la matière” et trouver “l’infini dans le fini”.

 

 

 

 

 

 

 

Uur

Zaterdag en zondag :
14u-17u (wintertijd)
14u-18u (zomertijd)

Op andere dagen :
enkel na reservatie 

0471 21 63 88


Tarieven

Video 

en eenvoudige bezoek 

Permanente tentoonstelling : 1 € 

Tijdelijke tentoonstelling : 3 €


Video 

met bezoek op reservatie :   + 2 € pp


Gratis toegang

op de 1e zondag

van de maand


 Contacten en toegang >

MD-lignetemps