Aller au contenu

Présentation du musée 

C’est en 1922 que Marthe Donas vient s’installer pour la première fois à Ittre. Le château Bauthier, alors propriété de la famille de son mari, Harry Franke Van Meir, restera son point d’attache durant plus de vingt ans. Cette citadine d’origine, qui a vécu successivement à Anvers, Paris et Nice, trouvera ici une nouvelle source d’inspiration dans un environnement bucolique, qui surplombe la pittoresque vallée du Ry Ternel.

Artiste d’avant-garde, encore trop peu connue chez nous, elle est pourtant qualifiée de première femme abstraite belge dans le monde de la peinture. Son parcours artistique lui a fait partager les recherches et innovations picturales des plus grands tels que André Lhote, Alexandre Archipenko, Theo Van Doesburg ou Piet Mondrian.

Aujourd’hui, au même titre que certains grands musées (Musées royaux des Beaux-Arts à Bruxelles ou Anvers, Yale University Art Gallery), Ittre a le bonheur et la fierté de posséder une collection d’œuvres de qualité, présentée dans ce qui fut autrefois une bergerie puis une chapelle. L’histoire des lieux se mêlant à celle de l’art, ainsi est né un musée surprenant au cachet encore inédit. D’une architecture classique des années ’60, complétée par des vitrages d’Anne-Marie de Vleeschauwer et par un autel en pierre, œuvre du sculpteur Michel Smolders, le bâtiment ne manque pas d’intérêt au même titre que les œuvres qui y sont exposées.

Le Musée Marthe Donas est ouvert depuis octobre 2010. Le visiteur peut y découvrir le trajet de M. Donas à travers photos et documents provenant des archives familiales. Une vidéo évoque sa vie et les milieux artistiques dans lesquels son œuvre s’est développée.

 
Femme se poudrant, 1918
Huile sur carton bitumé
Dépôt de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Inv. 10309

En alternance sont exposés les dessins et peintures qui retracent les différents styles et périodes de l’artiste : les premiers dessins académiques, la découverte et l’assimilation du cubisme et de l’art non figuratif autour des années 1917-1920, le retour au figuratif stylisé, puis les tableaux de la fructueuse période de l’après-guerre, où pour la seconde fois l’artiste passe progressive­ment du figuratif à l’abstrait.

L’accrochage, régulièrement renouvelé, permet de découvrir tous les aspects de la production de Marthe Donas, parfois confrontée à quelques œuvres d’un autre plasticien ou engagée dans un dialogue thématique.

Trois fois par an, le MIMDo met sur pied des expositions temporaires, dans la chapelle et dans la Maison Bauthier, où Marthe Donas a vécu périodiquement entre 1922 et 1927.

La collection du musée

Le Musée Marthe Donas (MIMDo) est le seul musée du Brabant wallon centré sur l’art moderne belge. Sa collection se compose d'œuvres de plus de septante créateurs, dont une trentaine de femmes artistes. Elle s’articule autour de quatre fonds importants :